HUMEUR



********

* Vieille célibataire névrosée : 
tu écriras des histoires d’amour éternel




* Je déteste la mort.
il faudrait la tuer!


* Si c'est le désir qui me perd
ton désert est bien pire...

* Je ne suis capable de rien.
Je me saoule même sans alcool, 
c'est à se demander pourquoi je bois.

* Nos états d’âme 
en hyperventilation 
souffrent 
d’apnée au cœur

illustration par Alex Andreev


* L'homme tousse
puis ... 
d'un geste automatique,
regarde le contenu de son mouchoir
pour vérifier que la mort n'est pas dedans.


* Je livre un combat contre moi-même 
et parfois
sans y prêter garde, l'autre me bat.

* La vie passe 
plus vite 
que le temps

* Il me restait vingt balles pour manger.
Bah au moins, j'aurai lu des livres avant de mourir de faim.

* Les sentiments, 
à force de se prendre des coups,
ne se vivent plus sans imaginaire. 

* Je reste à peu près aussi intelligente qu'un rêve

* Je rajouterai au sel marin
des larmes
pour sentir meilleur. 


* Vieillir, c'est avoir peur de manquer

The Borealoid project


  * MIEUX VAUT TOMBER DE HAUT
QUE DE TOMBER ENCORE PLUS BAS

* Je ne me caressais pas les seins,
je vérifiais juste
que mes sous étaient toujours là

 * DANS LA VIE, 
IL N'EXISTE QUE DEUX SOLUTIONS :
MOURIR JEUNE 
ET 
FINIR VIEUX

* "Je ne suis pas seule, je ne suis pas seule, je ne suis pas seule, je ne suis pas seule, je ne suis pas seule, je ne suis pas seule, je ne suis pas seule, je ne suis pas seule, je ne suis pas seule, je ne suis pas seule, je ne suis pas seule, je ne suis pas seule, je ne suis pas seule, je ne suis pas seule, je ne suis pas seule, je ne suis pas seule, je ne suis pas seule, je ne suis pas seule, je ne suis pas seule, je ne suis pas seule, je ne suis pas seule, je ne suis pas seule.
J'ai un chat !"


Photo par david seymour


* Si aimer dépendait de la gentillesse,
ça se saurait! 

* Je restais là, à suffoquer
à me débattre
pour ne pas m'enfouir trop bas.
J'avais peur de me noyer
Pourtant je n'respirais pas!

* Merci infiniment de m'avoir dit que l'on se ressemblait: j'ai décidé de changer!


* C'est ni la tristesse 
mais le coeur s' délabre
Et le coeur de marbre.
C'est la feuille qui perd son arbre. 


* En matière d'apéro, les sportifs sont aussi entraînés que les poètes. Depuis que je le sais, j'alterne tournois et matchs!

* Un jour mon amant m'a présenté sa femme.Je l'ai trouvée si belle que j'en suis tombée amoureuse

* Je suis tellement optimiste que j'adore toucher le fond... Il paraît que c'est une bonne expérience

* à cause de ma pensée sur toi, malgré la fatigue, j'ai envie de rester éveillée pour y penser encore...

Photo par Renan Ozturk


* Mon père, il coupe les cheveux comme il élague les arbres...

C'est pour ça, je lui ai demandé de ne couper que les racines...

* Les cartons appartiennent à ceux qui se lèvent tôt. Dès 8 heures du mat, y'en a plus devant le Leclerc

* Laisse-moi mourir 
et va au diable!

@ Eric Minh Swenson

* J' peux plus m' voir en peinture
Faut voir mon tableau!


A tous les manifestants anti-ivg que j'ai croisés,j'ai répondu :
Mais qui êtes-vous
pour vouloir empêcher d'aller en enfer?

 
* Va à Buffalo Grill
pour trouver l'homme de ta vie
ou la viande de ta nuit,
c'est toi qui décides!


* T'as qu'à croire si j'ai mûri
Moi qui n'écris que des vers!
Sache que même les fruits pourris
savent garder un goût amer.  

* Dans mes rêves en ce moment, ça craint

* J'aimerais bien avoir l'inspiration aujourd'hui
parce que franchement,
j'ai rien à faire!
 
* Quand ce n'est pas de la poésie,
c'est n'importe quoi...


* La confiance chez les hommes tient à peu de chose : le diamètre de leur queue!

* Au bout du mot, il y a un T

* Un poète inculte 
est un poète inimitable

* Vive la dérive puisqu'elle nous emmène loin!

Peinture par victor feodorov
* Il ne m'a pas rappelé je vois...
Bah, dans l'fond je le comprends :
Si je sortais avec moi
Je me serais larguée depuis longtemps

* Le banquier sur sa banquière

* J'ai une dure journée 
qui m'attend ce soir
 
* Parfois c'est la course
parfois c'est la course
le temps court mais moi
j'suis bourrée


* Tiens, je vais aller dehors!
Nan, mais c'est quoi ce climat?
Je retourne dans mon carton![mon chat]


* Si tu arrives à voir tes illusions, c'est que tu hallucines 

* Les gens qui parlent tout seul ne sont pas fous, ils sont seuls, c'est tout!

* J'y ai laissé des plumes... 
Excepté la dernière.

* Si j'avais su que j'allais crever, 
j'aurais davantage écrit

 * Les mecs, c'est comme les poèmes. 
Tu en écris beaucoup 
mais il n'y en a que quelques-uns que tu retiens.

© Chanel Abrianna
* Comme si l'on s'était croisé dans une autre vie...reste à savoir laquelle?

* J'ai quitté tous mes futurs
pour me concentrer sur mon avenir.

* Un vrai couple, c'est un plan cul qui s'entend bien
 
* TU AS LA LIGNE DE VIE QUI SAIGNE

J’ai pas fait l’amour pendant 20 ans parce que j’attendais quelqu’un   
Puis j’ai fais l’amour pendant 20 ans parce que j’attendais plus rien.

* Dans enfermer il y a enfer quand même

* J'ai les épaules sur la tête

* Le silence se crie ... 
je te jure que 
c'est possible

* Pourquoi ils se justifient de s'excuser?

* Si Dieu existe, vu le bordel qu'on fait, j'suis pas pressée de le rencontrer!

*Quand le sentiment devient 
un mot qu'on dénude,
le soulagement est tel 
que l'amour se dissout

* Avant d'avoir des potes fous
J'avais des amis tout à fait normaux


@ Sonia Szóstak
 
* J'ai brisé un homme.
Voilà un sujet 
où l'égalité Des sexes domine.

* L'autre soir j'étais bourrée et je me suis démaquillée avec du dentifrice!

* Lorsque j'étais enfant ...
J'étais une femme de convictions


* Si le sang était des larmes, 
tu pleurerais dans ta tête
 
Dis-moi qui est la poubelle?

 *Elle s'est envolée au vent, la plume


* Quand je tiens pas mes promesses, je me fais la gueule! Et comme j'aime pas les conflits, je préfère ne plus me parler
 
*L'homme sans imagination est un esclave

*Être en couple ça m'donne pas envie...

il va de soi que j'ai su conserver des rêves!


*Désolée que 
tu aies quitté toutes tes copines
mais que ce soit elles 

qui te l'ait annoncé!

*Je suis tellement conne qu'on oublie de m'épargner

  *Les cafés s'entassent!
  
Peinture par Robert Delaunay
*On ne pourrait pas en faire un poème, il n'y aurait pas assez de mots

*C'est l'histoire d'un cahier à idées qui ne se remplit pas à la première page

*Au milieu des pierres précieuses gît un petit chat de gouttières 

*Des heures se sont passées sur mon bureau, faut voir combien j'ai niqué d'arbres

* Le taureau pris à deux cornes
j'aurais dû te tromper 

*Chaque matin je me lève et je salue la vie:
"Salut grosse pute!"


Photo par yair dvir

* CE QUE JE PRÉFÈRE CHEZ TOI,
C'EST LES JOURS DE PLUIE


* Moi et la phrase,
On s'en va!

Rechercher dans ce blog